Le guide des sites de rencontres asiatiques

site de rencontre asiatique 1

Si tu es atterri sur mon site, c’est que tu dois être à la recherche d’un site de rencontre asiatique, je me trompe?

Alors bienvenue chez moi. Ici, pas question de tourner autour du pot.

Tu dois probablement préparer un voyage ou une expatriation (veinard 😉 ) et tu souhaites en profiter pour rencontrer une Thaïlandaise, une Vietnamienne, une chinoise ou encore une japonaise, que sais-je…

Avant d’aller plus loin, et parce que tu n’as peut-être pas envi de te taper toute la lecture de mon article, je te propose de passer par un raccourci en te proposant le site de rencontre que je recommande à tous mes lecteurs.

C’est le site de rencontre asiatique que j’utilise à chaque fois que je me rends en Asie. Et crois moi, ça fait un moment que je vadrouille.

Alors que tu souhaites trouver la perle rare ou celle qui te fera oublier ton quotidien routinier et ennuyeux le temps d’une nuit, j’ai ce qu’il te faut.

Le site de rencontre asiatique que je recommande (même à ma grand mère).

Oui, enfin peut-être pas à ma grand mère, mais à mes amis c’est sûr. Si tu as déjà surfé sur Internet, tu n’as surement pas pu passer à côté d’AsianDating et ses complices.

Le site numéro un de la rencontre asiatique (bon ça c’est pour le teasing).

Et quand je fais allusion à ces complices, je veux, bien entendu, parler des «sous-sites » par nationalité.

Ainsi, si tu veux rencontrer:

Rassures-toi, si tu n’as pas trouvé ton bonheur (philippines, coréenne…) je t’en dit un peu plus à la fin de l’article.

Bref, ce ne sont pas les sites de rencontres qui manquent…

Ah oui, je ne me suis pas encore présenté…

Mais qui suis-je bordel?

Tu l’auras compris, je suis un habitué de l’Asie. Premier séjour en 2007, j’ai bien roulé ma bosse depuis.

Allez, pour faire un rapide tour d’Horizon, et au vue de mon passeport, j’ai bien passée l’immigration Thaïlandaise une bonne trentaine de fois, un peu moins pour le Vietnam et quelques fois le Cambodge, le Laos (classique quoi) et également la Malaisie (Kuala Lumpur), la Chine, le Japon (deux fois) et je m’apprête à faire un tour en Corée (du sud bien sur 😉 )

Comme tu l’auras remarqué, je ne suis pas non plus du genre à me prendre la tête. Que ce soit sur mon site ou dans la vie… Oui, je conçois que l’Asie a un peu déteinte sur moi…

Bref, je pense avoir assez d’expérience quand je dis que la meilleure manière de rencontrer des filles, ce sont les sites de rencontres asiatiques.

Et voici pourquoi…

Différence Europe/Asie

Alors oui, si tu as déjà expérimenté les sites de rencontres Européens dans le genre Meetic…. comment te dire… ben ça n’a rien à voir en Asie. Rassures-toi, je connais bien le truc.

Galérer à rédiger un profil potable, qui sort de l’ordinaire pour espérer qu’une fille veuille bien te répondre (à l’usure) après ton énième message, je connais

Arriver enfin à rencontrer la fille, lui payer un verre, lui ‘« faire la cour » pendant des jours pour espérer un roulage de pelle et peut-être plus si affinités…

Alors oui, je comprends que tu sois régissant à l’idée de t’inscrire sur un site de rencontre asiatique sauf que…

Suspence…

Ca n’a rien à voir, mais alors rien à voir.

Laisse-moi t’expliquer au travers d’une anecdote.

C’était ma première fois en Asie (au Vietnam pour être précis). L’envie de connaitre de nouveaux horizon mais également de faire de nouvelles rencontres (plus exotique).

Problème, je ne connaissais personne sur place et ne savait même pas où rencontrer du monde (des vietnamiennes en l’occurence).

La case « passage par un site de rencontre vietnamienne » c’est donc naturellement posé à moi.

Et l’heureux élu fut Vietnamcupid. Honnêtement, je m’y suis inscrit sans réelle attente.

J’ai donc créé mon profil (l’inscription a le mérite d’être gratuite), mis ma plus belle photo, rédigé une brève description (en anglais approximatif) et mis en ligne.

Par la suite, j’ai été regarder quelques profils, envoyé quelques flashs et puis je suis retourné à mes occupation (oui, j’ai quand même une vie à côté).

Fin de soirée, retour sur le PC et vlà ti pas que… 9 messages en attente… sans compter le nombre hallucinant de flash (désolé pas assez de mes 2 mains pour compter)…

Bref, comparé aux sites de rencontres européens c’est le jour et la nuit…

Et à tous ceux qui ne me croit pas, je les met au défis de s’y inscrire, créer leur profil, de flashé 2 ou 3 nana et d’attendre… Et puis aucune excuse car c’est gratos…

Je paie une bière à celui qui n’a pas reçu au moins un message dans les 24h… vous savez où se trouve ma page contact 😉 (parc contre je demande une capture d’ écran en preuve)

Comment expliquer une telle différence?

C’est plutôt simple, il faut se rendre en Asie pour comprendre. Vous pensez que nos ados sont accros aux smartphones?

Venez donc faire un tour dans le métro de Bangkok aux heures de pointes… Les fabricants de minerves ont encore de beaux jours devant eux.

Et puis il y a tout un contexte social qui font que les asiatiques privilégient internet et les sites de rencontres pour faire connaissances avec des étrangers.

Que ce soient la prostituées du quoi qui cherchent des clients à la fleur bleue sortie de sa campagne qui cherche le grand amour.

Je vous rassures, il y a également du choix entre les 2 extrêmes 😉

Bref dans tout ça

Pour la faire simple, depuis que je voyage en Asie, 90% des filles que j’ai rencontré, le point de départ a toujours été un site de rencontre asiatique. C’est d’autant plus facile que vous n’êtes pas sur place.

A de rares occasions, mais ça fait toujours plaisir quand ça arrive, votre nouvelle amie aura la gentillesse de vous réceptionner à l’aéroport. Dans ce cas n’oubliez pas le petit présent qui fait plaisir. La boite de chocolat fait toujours son effet.

Je ne suis pas là pour vous en convaincre, vous le serez bien assez tôt une fois après en avoir essayé un. Et c’est un peu comme l’Asie et le voyage… Une fois que tu as pris le virus, il est difficile de s’en débarrasser, c’est comme le palu (humour noir… ok je sors).

Bon, je ne vais te laisser repartir les mains vides…

Comment procéder?

Première des choses à faire est de choisir est un des sites de rencontres asiatiques en fonction de ta destination.

Pour rappel (clique sur le lien pour accéder direct au site):

A savoir qu’il existe Koreancupid pour la corée et Filipinocupid pour…. les philippines.

Quand à AsianDating, le site est plus généraliste. Pour ma part, je préfère le site spécifique au pays dans lequel je me rends.

Une fois ton site sélectionné, il te suffit de t’y inscrire.

Il faut pas avoir fait Math Sup. Pseudo, email et mot de passe (la triplette gagnante).

Une fois sur le site remplit ton profil:

  • Une photo qui te met en valeur (pas de torse nu, pas de « en mode vacance »)
  • Rédige une description de toi en anglais (Google traduction est ton meilleur ami). Pas besoin de faire du seakspaere. Quand tu verra le niveau des asiatiques, tu te sentira tout de suite comme les autres. Ah oui, soit aussi clair dans tes intentions (surtout si tu souhaite une relation durable). Pour le reste, c’est pas très grave 😉
  • Rempli un minimum d’intérêt sur ta situation (emploi, revenu, situation familiale…)

Voilà, c’est déjà pas mal et ça ce fait en 10 minutes chrono.

Il ne te reste plus qu’à te balader sur les profils, envoyer quelques flashs par ci, quelques flashs par là et laisser la magie des sites de rencontres asiatiques opérer pour toi 😉

Pour conclure sur les site de rencontres asiatiques

Je ne compte plus le nombre de filles rencontrer via les sites de rencontres asiatiques

. Que ce soit des histoires d’un soir (avec ou sans rémunération), de quelques jours ou des histoires plus longues (mais pas évident avec la distance) je peux dire que j’ai bien roulé ma bosse.

Bien sûr je ne te demande pas de prendre content tout ce que je t’ai dit jusqu’à présent. Le mieux est encore de t’en faire ta propre opinion, et il y a de fortes chances que tu sois du même avis que moi à terme.

Voilà, je te laisse maintenant découvrir par toi même ces sites de rencontres asiatiques et il ne me reste plus qu’à te souhaiter bon voyage.